L’ Allégorie du Désir

— Le Cantique des Cantiques dans les traditions occidentales et orientales (2016)

Zefiro Torna – Vocalconsort Berlin – Ghalia Benali

  1. Johann Christoph Bach (1642-1702) - Meine Freundin, du bist schön (from ‘Hochzeitskantate’/Altbachisches Archiv)
  2. John Dunstable (1390-1453) - Quam pulchra es
  3. Hildegard von Bingen (1098 - 1179) - Ghalia Benali / Text: Abdalla Ghoneem (Egypt,1990) - Favus distillans - Mw'soul
  4. Guillaume de Machaut (c.1300-1377) - Maugré mon cuer - de ma dolour confortés - Quia amore langueo
  5. Ghalia Benali (1968) / Text: Abdalla Ghoneem & Ghalia Benali - Last embrace
  6. Heinrich Schütz (1585 - 1672) - Ego dormio
  7. Ghalia Benali / Text: Zakaria.M (Egypt, 1992) - Dry Veins
  8. Orlandus Lassus (1532-1594) - Veni dilecti
  9. Allessandro Grandi (1586-1630) - O, quam tu pulchra es
  10. Riad Al Sunbaty (Egypt 1906-1981) for Oum Kalthoum / Text: Rābiʻa al-ʻAdawiyya (Iraq 8th C) - Araftu'l Hawa
  11. Claudio Monteverdi (1567-1643) - Pulchra es (from 'Vespro della beata Vergine')
  12. Dietrich Buxtehude (c.1637-1707) - Ad latus - Surge amica mea (from 'Membra Jesu nostri')
  13. Giovanni Felice Sances (c.1600-1679) - Vulnerasti cor meum
  14. Trad. (Iraq 9th C, Andalusia 14th C) - Lama Bada
  15. Johann Christoph Bach - Mein Freund ist mein (chaconne) from the cantata 'Meine Freundin, du bist schön'
  16. Ghalia Benali - Dama dai'man


La Bible hébraïque contient un très curieux petit livre, connu comme le Cantique de Salomon, le Canticum Canticorum ou le Cantique des Cantiques. Le livre se lit comme un recueil de poèmes sur le thème de l’amour auquel donnent corps un homme et une femme. La poésie est expressive et exulte souvent dans l’érotisme et la suggestion. Le Cantique des Cantiques se déroule dans un monde sublimé, et est considéré comme une allégorie de l’amour de Dieu et une source de mysticisme. Depuis des siècles, ce livre biblique inspire nombre d’artistes et savants orientaux comme occidentaux.

Cross over? Fusion? Méfiance, sauf quand c'est réussi. Ce fut le cas du concept subtil mené par l'ensemble instrumental et vocal Zefiro Torna, le Vocalconsort Berlin et Ghalia Benali, chanteuse et danseuse bruxelloise d'origine tunisienne. La Libre – 12.09.2016

Zefiro Torna a créé ce programme unique en 2013, avec le Vocalconsort Berlin et la chanteuse et artiste tunisienne Ghalia Benali. Des madrigaux à une voix avec accompagnement instrumental, des chants à deux ou à trois voix, un chœur de femmes et des compositions polyphoniques de von Bingen, de Machaut, Dunstable, Agricola, Lassus, Grandi, Sances, Monteverdi, Schütz, Buxtehude et J.Ch. Bach dialoguent avec des chants arabes traditionnels et modernes, basés sur des textes ‘soufis’ de Rābiʻa al-ʻAdawiyya entre autres et d’une nouvelle générations de poètes comme l’Egyptien Abdallah Ghoneem. L’Allégorie du Désir, une mise en musique d’un dialogue inspirant entre le sacré et l’humain, entre cultures et histoire.

Cette production a déjà été diffusée sur des podiums internationaux à Bruxelles, Berlin, Hambourg, Winterthur, Seville, Vilnius et Amsterdam. En octobre 2016, un enregistrement de ce programme est apparu chez Warner Classics.

Zefiro Torna
Cécile Kempenaers soprano
Griet De Geyter soprano
Jowan Merckx flutes, percussion
Romina Lischka viola da gamba, chant Indian
Jurgen De bruyn lute, theorbe, direction artistique

Vocalconsort Berlin
Verena Gropper soprano
Anne Bierwirth alto
Stephan Gähler ténor
Johannes Klugling ténor
Christoph Drescher basse

Ghalia Benali chant Arabe, compositions

Musical supervision: Manuel Mohino
Audio recording, mixing and editing: Manuel Mohino
Booklet text: Ilja Stephan & Jurgen De bruyn
Photograph cover: Lieven Dirckx
Photographs booklet: Sebastian Bolesch
Artwork: Jef Cuypers
Production Warner Music: Brigitte Ghyselen
Recorded: June 2016, Eglise Saint-Rémi, Franc-Waret

Produit par Warner Classics