L’Allégorie du Désir

— Le Cantique des Cantiques dans les traditions occidentales et orientales (2013)

Zefiro Torna – Vocalconsort Berlin – Ghalia Benali

La Bible hébraïque contient un très curieux petit livre, connu comme le Cantique de Salomon, le Canticum Canticorum ou le Cantique des Cantiques. Le livre se lit comme un recueil de poèmes sur le thème de l’amour auquel donnent corps un homme et une femme. La poésie est expressive et exulte souvent dans l’érotisme et la suggestion. Le Cantique des Cantiques se déroule dans un monde sublimé, et est considéré comme une allégorie de l’amour de Dieu et une source de mysticisme. Depuis des siècles, ce livre biblique inspire nombre d’artistes et savants orientaux comme occidentaux.

En 2013 Zefiro Torna, le Vocalconsort Berlin et la chanteuse et artiste tunisienne Ghalia Benali ont créé ce programme unique. Des madrigaux à une voix avec accompagnement instrumental, des chants à deux ou à trois voix, un chœur de femmes et des compositions polyphoniques de von Bingen, de Machaut, Dunstable, Agricola, Lassus, Grandi, Sances, Monteverdi, Schütz, Buxtehude et J.Ch. Bach dialoguent avec des chants arabes traditionnels et modernes, basés sur des textes ‘soufis’ de Rābiʻa al-ʻAdawiyya entre autres et d’une nouvelle générations de poètes comme l’Egyptien Abdallah Ghoneem. L’Allégorie du Désir, une mise en musique d’un dialogue inspirant entre le sacré et l’humain, entre cultures et histoire.

Cross over? Fusion? Méfiance, sauf quand c'est réussi. Ce fut le cas du concept subtil mené par l'ensemble instrumental et vocal Zefiro Torna, le Vocalconsort Berlin et Ghalia Benali, chanteuse et danseuse bruxelloise d'origine tunisienne. La Libre – 12.09.2016

Cette production, portée par un casting international, a déjà été diffusée sur des podiums et lors de festivals à Malines, Berlin, Hambourg, Nuremberg, Seville et Vilnius. Les années suivantes l’Allégorie du Désir sera promu au niveau international. A partir de 21 Octobre 2016, un enregistrement de ce programme sera disponible sur CD chez Warner Classics.

“Was zunächst befremdlich wirkt, wird schnell zu einer großen Bereicherung; bald schon treten Orient und Okzident in einen Dialog.” Gmünder Tagespost – 02.08.2016

Zefiro Torna

  • Cécile Kempenaers soprano
  • Griet De Geyter soprano
  • Jowan Merckx flûte à bec, percussion
  • Romina Lischka viole de gambe, chant traditionnel d’Inde
  • Jurgen De bruyn luth, théorbe

Vocalconsort Berlin

  • Claudia Böhme soprano
  • Anne Bierwirth alto
  • Stephan Gähler ténor
  • Johannes Klügling ténor
  • Christoph Drescher basse

Ghalia Benali chant Arabe, compositions

Jurgen De bruyn direction musical
Folkert Uhde dramaturgie
Jörg Bittner scènographie, conception lumière

CD