Puzzled

—  (2007)

Zefiro Torna – Zoo/Thomas Hauert

Le mythe de Thésée et le Minotaure jusqu’à ce jour, le labyrinthe a continué à prendre de nouvelles formes d’apparence et de significations, qui continuent à se faire sentir même jusqu’à aujourd’hui. Zefiro Torna et Thomas Hauert se rencontrent dans une représentation multidisciplinaire dans laquelle la musique historique et contemporaine, la danse contemporaine et l’art de la vidéo forment les clefs à d’énigmes très anciennes.

Zefiro Torna se rend dans ‘la maison de Daedalus’ et se consacre avec une ‘association’ vocale-instrumentale aux secrets obscurs des canons d’énigme de l’ars sutilior et de la renaissance. Le code des canons d’énigme se cache dans des descriptions cryptiques, comme dans la célèbre Ma fin est mon commencement de Guillaume de Machaut. Soit elle prend des formes emblématiques des plus fantastiques comme dans la boussole de Cordier, la clef et l’épée de Vaet, l’échuiquier de Senfl et Danckerts ou les dés de Desprez et Cerone. C’est le même thème et la même technique qui inspirera des compositeurs contemporains comme Jonathan Harvey, Louis Andriessen et Richard Rijnvos dans l’écriture de ricercares et de séquences ou dans la construction de musicboxes (boîtes de musique).

Dans cette exploration, Zefiro Torna est accompagné par le jeune danseur et chorégraphe suisse Thomas Hauert et sa compagnie bruxelloise ‘Zoo’. Le vocabulaire gestuel purifié de Hauert se caractérise par une virtuosité et précision mathématique en combinaison avec une grande impulsion d’expression individuelle. Dans cette représentation, comme dans un rituel obsessif, ses danseurs doivent inlassablement suivre des motifs géométriques et traverser des espaces virtuelles, guidés par des chasses instrumentales et des voix polyphoniques. Les élémens architecturaux et iconographiques du labyrinthe sont évoqués dans une installation vidéo qui entre en dialogue avec la musique et la danse contemporaine.

La gesammtkunstwerk ‘Labyrint’ a l’effet d’une exploration hypnotique de la perception et de l’espace. La musique, la vidéo et la danse se soutiennent dans la recherche intemporelle d’une expérience spirituelle.

Co-production / Musica Antiqua Bruges, Festival de Flandres Tongres, Compagnie Zoo

Els Van Laethem, Cécile Kempenaers cantus
Els Janssens altus
Kristien Ceuppens hautbois
Liam Fennelly vièle, viole de gambe
Jurgen De bruyn luth
Wouter Koelewijn orgue
Prof. Dr. Katelijne Schiltz recherches
Compagnie de la Danse contemporaine ‘Zoo’ / Thomas Hauert choréographe