De Fragilitate

— Piae Cantiones Des chansons scolaires et des chansons religieuses provenant de la Finlande médiévale (2006)

Zefiro Torna - Antwerps Kathedraalkoor

C’est en 1582 que Jaakko Finno, directeur de l’école cathédrale de Turku et éditeur de l’hymne finlandaise, publia en collaboration avec un étudiant finlandais à l’Université de Rostock, s’appelant Petri, une collection particulière de chansons latines pour la ‘Schola Aboensi’ (Latin pour Turku).

Le livre titulé ‘Piae Cantiones ecclesiasticae et scholasticae veterum episcoporum’ contient de la musique qui s’étend largement au niveau chronologique et géographique. Du point de vue stylistique le contenu est nettement plus ancien que la date de publication ne le suggère. Certaines compositions peuvent être tracées jusqu’à l’an 1000. Par contre, la contribution principale des compositions provient de la tradition cantio germano-bohémienne du 15ième siècle. En plus, des liens existent avec des sources italiennes, espagnoles et françaises et des maîtres flamands comme Jacob Obrecht. Ce qui est probablement dû à la présence continue d’étudiants finlandais dans les universités catholiques partout en Europe.
Les chansons religieuses, dont la majorité sont des chansons de Noël, sont regroupées par année liturgique : Noël, Pâques, Pentecôte. Les autres chansons ont comme thèmes la précarité de la vie sur terre, la condition humaine, la vie d’écoliers, des sujets bibliques et le réveil de la nature en printemps.

Peu de collections musicales du 16ième siècle se sont si fermement ancrées dans la vie musicale contemporaine comme l’ont fait les Piae Cantiones en Finlande. Depuis l’expansion du romantisme national au début du 20ième siècle, elles font partie de la tradition chorale finlandaise et elles sont représentées dans des hymnes ecclésiastiques. Nous retrouvons des variantes dans la musique populaire religieuse de la Finlande, elles mènent à des arrangements de compositeurs comme Jean Sibelius dans son oeuvre ‘Carminalia’.

Zefiro Torna interprète les Piae Cantiones utilisant un instrumentarium du 15ième siècle, une voix musicale et un choeur d’enfants. L’utilisation d’un cimbalon finlandais ou un kantele relie la musique académique avec celle de la tradition populaire.

Els Van Laethem soprane
Jowan Merckx flûte, cornemuse
Liam Fennelly vièle
Frank Van Eycken percussion
Timo Väänänen Kantele
Jurgen De bruyn luth, direction artistique

Choeur d’enfants - Antwerps Kathedraalkoor sous la direction de Sebastiaan Van Steenberge